2016-02-18

Comprendre la condensation

Avec les grands froids et les variations de température des derniers jours, il ne serait pas surprenant que vous ayez remarqué de la buée ou des gouttelettes d’eau au bas de vos fenêtres.

condensation Pas de panique!

Ces signes de condensation ne sont pas nécessairement synonymes de mauvaise qualité de fenestration.

En effet, votre maison pourrait être munie de portes et fenêtres à haut rendement énergétique, avoir un taux d’humidité relative acceptable et posséder un échangeur d’air adéquat, et vous pourriez tout de même voir ce phénomène se produire.
 
Phénomène de la condensation

La condensation se produit lorsque ces 3 conditions sont réunies :

  1. Trop d'humidité dans l'air
  2. Échange d'air insuffisant entre l'intérieur et l'extérieur
  3. Présence de surfaces froides sur lesquelles l'humidité que contient l'air peut se condenser


L'humidité relative est un pourcentage qui indique la quantité de vapeur d'eau dans l’air relativement à la capacité maximale d'eau que l'air ambiant, à cette température, peut contenir. Sachez que l'air chaud a la capacité de contenir davantage de vapeur d'eau que l'air froid. C’est pour cette raison qu’en été les vitres ne s’embuent pas.

Par exemple, supposons qu’à 20°C, l’air peut contenir 50 % d’humidité. Lorsque la température chute drastiquement, il ne peut plus contenir la même quantité de vapeur d’eau. Pour le même volume d’air, le taux d’humidité relative grimpera jusqu’à ce qu’il atteigne le point de saturation, soit 100 %. L’excédent de vapeur d’eau que l’air ne peut plus contenir ira donc se poser sur les surfaces froides comme les fenêtres.

Lors de grands froids, les appareils de ventilation contribuent à ce que le taux d’humidité de l’air ambiant suive la courbe de chute de la température extérieure. Toutefois, la capacité de ceux-ci varie faisant que certains n’arrivent pas à abaisser le taux d’humidité assez rapidement.

Taux d'humidité relative acceptable

Les autorités médicales recommandent un taux d’humidité relative entre 35 % et 50 %. L’air est sec lorsque l’humidité relative est inférieure à 35 %.

Lors de temps froids, par exemple lorsque le mercure indique plus de -10°C, le taux d’humidité relative recommandé pour éviter la condensation devient 30 %.

La charte suivante est une bonne indication du taux d’humidité relative recommandé :

humidité.png

Trucs pour prévenir la condensation

blue dot   Garder les stores ou les rideaux ouverts pendant la soirée et par temps froids. Cela permettra à la
     chaleur du système de chauffage de réchauffer le vitrage.

blue dot   Limiter la quantité de plantes
blue dot   Vérifier que la sécheuse soit bien raccordée
blue dot   Éviter d'abaisser la température intérieure
blue dot   Éviter d'entreposer le bois de chauffage au sous-sol
blue dot   Activer les ventilateurs de la cuisine et de la salle de bains pendant et après chaque utilisation
blue dot   Prendre soin de ne pas prolonger les douches
blue dot   Vérifier que les grilles de ventilation ne sont pas obstruées
blue dot   Enlever les moustiquaires des fenêtres
blue dot   Remplacer les fenêtres par des modèles écoénergétiques comportant un double ou un triple vitrage


Sources : APCHQ et Société Canadienne d'Hypothèque et de Logement

Ajouter un commentaire

Nom*
Site web
Commentaire*
Code de validation *
RSS
suivez-nous-blogue-2017.png

Catégories






Translate:
 
Commerce électronique par idéali